Je débute la couture : De quel matériel ai-je besoin ?


Questions Techniques - Matériel - Blog - Sites à visiter / jeudi, novembre 22nd, 2018

J’aborde aujourd’hui un sujet classique des blogs de couture à savoir le Matériel dont on a besoin pour débuter la couture.

Autrement dit, Petite Check-list des indispensables et pas que.

 Tout d’abord, je tiens à préciser que je ne suis pas de celle qui refont les choses déjà très bien écrite. En fin d’article, je vous mettrais des liens vers les blogs de couturières qui m’ont permis de choisir mes équipements afin que vous puissiez vous faire votre propre opinion.

Lorsque je me suis lancée dans cette formidable aventure de la couture, j’ai recherché des listes de matériel. En effet, quoi de plus énervant que de ne pas pouvoir mener à bien un projet par manque de matériel. Dans ce cas de figure, cela suppose soit de courir dans les magasins/mercerie vendant le dit matériel, soit de le commander en ligne et d’attendre sagement (ou pas) que le colis arrive.

En tout état de cause, la frénésie des débuts pousse à vouloir tous les gadgets possible en se disant que cela va nous faciliter la couture. Ce n’est pas tout à fait vrai. A mon sens, le matériel se divise en 3 catégories : l’indispensable; le facilitateur et l’inutile. Je préviens tout de suite, je ne peux et je ne veux pas être exhaustive.

Dans la catégorie des indispensables sont nommés :

  • La Machine à coudre à propos de laquelle vous pouvez lire cet article. Accompagné bien entendu de ses accessoires que sont aiguilles ( en avoir d’avance est une bonne idée); pieds presseurs et canettes vides.
  • Du fil à coudre de bonne qualité afin d’éviter qu’il ne casse pendant la couture ou après plusieurs lavages. J’ai lu que le fil de mauvaise qualité formait de petites bouloches lorsque l’on regarde de près.
  • Du tissus  : vaste sujet qui fera l’objet d’un article à venir car je ne maitrise pas encore tous ses secrets.
  • Des ciseaux de bonne qualité et aiguisables afin que la découpe soit propre. Un découds-vite à utiliser avec la plus grande prudence.
  • Des épingles ou des pinces pour maintenir le tissu ensemble.

 Je n’ai longtemps (Oh on dirait que je coud depuis des années, mais NON !!!!) utilisé que des épingles car si elles sont assez fines elles passent sous le pied et l’aiguille de la Machine.

 Mais depuis que je me suis offerte une surjeteuse je comprends l’utilité des pinces dont les mérites sont vantées par tant de couturières aguerries.

 Les aiguilles sont chez moi accompagnées de leur coussin aimanté qui en plus d’être joli permet un rangement sécurisé.

  • Un mètre-ruban ou comme l’appelle ma fille de 3 ans le ver de terre de couture.
  • Enfin, si vous cousez à partir de patron il vous faudra du papier calque ou du scotch selon que c’est un patron pochette ou PDF.

Surtout,il vous faudra un crayon pour reporter le patron sur le tissu.Traditionnellement, est utilisé une craie de tailleur. Mais en fonction des tissus, le résultat n’est pas toujours au rendez-vous. Du coup, j’ai fini par utiliser les feutres fin lavables de mes chères têtes blondes et brunes. Il n’y a que pour les tissus foncés, voire très foncés où j’utilise encore la craie.

 Ma liste d’indispensable étant terminée, ci-dessous le matériel Facilitateur. En14 mois de pratique couturesque, j’ai apprécié avoir découvert et acquis :

  • Le cutter rotatif
  •  Le tapis de découpe auto-cicatrisant
  • Un ou plutôt des appareils à biais
  • Pack de pied presseurs
  • Le couturomètre qui me permet de vérifier la régularité de mes ourlets.

Tout le reste ne m’est pour le moment pas utile.

 Ces différents blogs m’ont bien aidé pour choisir mes indispensables et mes facilitateurs :

blog.louisantoinette.com/kit-materiel-debutant-couture/

Laisseluciefer

L’étoile de coton

Bonne Couture

Laisser un commentaire